Avant tout, présentes toi en quelques mots

Né le 28 Mars 1984 Daouda TIMERA alias DAVE DESIGN Artiste Photographe Autodidacte

 

 Quelles ont été les étapes importantes dans ton apprentissage de la photographie ? et qui est ton mentor ? 

Amoureux de la musique hip hop j’ai tout d’abord commencer par la photographie de spectacles hip hop une discipline difficile à dompter, à maitriser. Il faut savoir gérer les différentes lumières et on se retrouve la  plupart du temps avec des photos floues, mal exposées, et remplies de bruit numérique.  Mai avec le temps j’ai pu développer mes habiletés en photo de spectacle.

J’ai donc appris par moi-même les aspects techniques de ce métier.  Mais  j’ai eu  également  la chance  de croiser  la route de photographes, amateurs comme professionnels, mais tous passionnés avec qui j’ai noué des relations humaines et Artistiques qui ont contribué à faire mûrir ma propre pratique.   A ce jour Je suis Portraitiste mais aussi j’alterne le reportage de photographie  Corporate , Lifestyle , Architecture , Évènements .

Éternel insatisfait je considère qu’avoir la prétention d’avoir atteint le sommet de son art est une absurdité. Je ne crois pas trop « au don » même s’il est vrai que certains Hommes apprennent et progressent beaucoup plus vite que d’autres. Par contre je suis convaincu que tout s’obtient par le travail et la persévérance.

 

 Quand as-tu commencé à t’intéresser à la photographie ?

Passionné depuis toujours par la photographie, d’Abord pour l’idée du souvenir , La photographie s’est d’abord présentée à moi comme un loisir, Puis une passion qui est vite devenue omniprésente. C’est en 2014 que j’ai décidé d’être photographe

 

As tu déjà photographié des célébrités, comment t’y es-tu pris ?

J’ai eu a photographié beaucoup de célébrités.

Je connais parfaitement les attentes des célébrités qui font aujourd’hui appel à mes services de photographe et je veille à les accompagner avec sérieux en mettant tout mon savoir-faire à leur service.  Je bâtis mes relations professionnelles  sur une confiance mutuelle et le respect des personnes, que ce soit dans leur dimension individuelle ou dans leur pratique professionnelle. La dimension humaine est pour moi fondamentale.

 

As-tu un souvenir d’un shooting que tu souhaites partager avec nous ?

En fait, j’aurai envie de faire partager tous mes shootings. Je prends beaucoup de temps pour discuter avec mes modèles avant les prises de vues. Le fait de les rencontrer me permet de tisser des liens, certains sont même devenus des amis.

 

Et que penses de la photographie de la rue ?

La photographie de rue est un type de reportage photo où on doit saisir le sujet dans une dynamique spontanée dans des lieux publics. ça me permet  de m’ouvrir d’avantage aux autres et de parler avec des personnes que j’aurais peut-être ignoré à cause de certains préjugés. C’est aussi surtout pour moi un outil de dénonciation non négligeable parce qu’il y a un style d’images qu’on ne trouve que dans la rue.

 

Est ce qu’il y a la photographie au Sénégal ?

Non seulement il y a de la photographie au Sénégal mais aussi il y a beaucoup de photographes talentueux et les messages véhiculés par leurs clichés sont très forts.

La photographie est un métier qui évolue à chaque génération.

 

Quels sont les sujets qui te plaisent actuellement, et sur quoi travailles-tu ?

La photographie de portrait est un sujet qui m’attire plus que les autres c’est pourquoi j’y travaille pour acquérir de plus amples connaissances sur les différentes techniques. Par ailleurs, depuis que je suis en Italie je fais aussi beaucoup de photo de paysage et d’architecture.

 

Quel matériel photo utilises-tu ?

Je travaille actuellement avec un Nikon D800 et un D610 (second boiter) comme un objectif j’ai un 8mm fish-eye  12-24mm F/2.8 _ 24-70mm F/2.8 _ 70-20mm F/2.8 _ 85mm fixe F/1.4  et un 80-400mm F/4  y compris des flash-speedlight et aussi des shooter.

Pour moi un bon photographe n’est rien sans un bon appareil et aussi et toutes les accessoires correspondant, Est à acquérir a ses frais.

 

Passes-tu beaucoup de temps à retoucher tes portraits ?

J’essaye vraiment de faire de belle images partir de la source afin d’avoir le minimum de retouches possible. Je veux développer une recherche artistique dans laquelle je laisser libre cours à ma créativité et à l’expression d’univers personnels.

 

As-tu des projets ou des idées pour l’avenir ?

Actuellement je suis entrain de monter mon studio de photographie professionnel à Dakar les travaux sont en cours de réalisation.

Je travaille aussi sur le projet de mon premier exposition de photos individuel l’un de mes plus grands rêves que je souhaite réaliser.

 

Que représente la photo pour vous en une citation ou un mot ? 

La photographie c’est la littérature de l’œil.

 

Le mot de la fin

Merci à Sunu Nataal

 

©2020 Sunu Nataal edited by DembaJooB

CONTACT US

Nous Contacter

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account